Elie Semoun



Ce samedi du mois de mai 2016, nous étions en pleine campagne de street marketing sur Lille et Paris pour le lancement de la marque de cosmétiques « Bleu d’argan ». J’accompagnais l’équipe lilloise dans le centre-ville pour voir comment se passait la distribution des échantillons et l’animation de notre magicien, Andy Verhaeghe. Avec ses tours de passe-passe, il sortait des échantillons d’huile d’argan des smartphones des passants, d’une tablette ou encore d’un jeu de cartes.

Supervisant de loin les animations de notre équipe, mon regard a été vite attiré par deux personnages sortant d’une boutique. Un colosse et un gringalet qui semblait se cacher derrière un chapeau et des lunettes de soleil. J’ai vite reconnu Elie Semoun. Sans réfléchir, j’ai bondi de l’autre côté du trottoir pour aller à sa rencontre et l’interpeler gentiment. Je me suis retrouvé devant lui, arborant un large sourire.

- Alors, Monsieur Semoun, on veut se la jouer incognito ? Ben là, c’est râpé. Vous êtes obligé de nous accorder un moment…

Son expression était exactement comme vous pouvez l’imaginer à la TV. Souriant, cool, sympa, avec ce mélange de gêne et de malice comme il savait bien le faire. Il allait tenter un « c’est gentil, je suis pressé », mais, finalement, il a succombé avec plaisir à l’attroupement de fans et il s’est laissé encercler par notre équipe. Notre Andy national n’a pas pu s’empêcher de lui faire subir ses tours de magie et chacun des membres a eu droit à des selfies personnalisés avec l’artiste. Nous avons passé un bon moment ensemble, avant le spectacle qu’il devait donner le soir sur Lille, et Elie a vraiment été d’une gentillesse incroyable et d’une élégance hors du commun. Il nous a même remercié pour cette parenthèse heureuse. La preuve : ses deux doigts en V que vous pouvez voir sur ce cliché.

2020 © Habib Oualidi by Kayak Communication